La meilleure façon de partager ses volontés et de les faire respecter.


Pourquoi des jeunes comme ambassadeurs de la discussion en famille

La discussion en famille

 

En faisant le programme Chaîne de vie en classe, les élèves sont amenés à se forger une opinion éclairée sur le don d’organes et de tissus. 

En partageant leur opinion et leurs volontés avec leur famille, ils ouvrent le dialogue et peuvent ainsi dissiper des mythes et faussetés qui entourent parfois encore aujourd’hui le don d’organes et de tissus.

Les élèves deviennent alors des ambassadeurs de la discussion en famille sur le don d’organes et de tissus.

À terme, Chaîne de vie espère rejoindre l’ensemble de la population.

Pourquoi la discussion en famille est essentielle

 

Partager vos volontés sur le don d’organes et tissus avec votre famille, c’est la meilleure façon de les faire respecter à votre mort.

De plus, si vos proches connaissent vos volontés, ça leur enlèvera le poids d’avoir à prendre la décision de donner ou non vos organes et tissus, si jamais une telle situation se présente. Ça leur évitera un choix déchirant alors qu’ils seront déjà accablés par les émotions et le deuil.

Pour ces deux raisons, il est essentiel d’avoir la discussion sur le don d’organes et tissus avec les membres de votre famille.

L’avez-vous eue?

DES JEUNES SENSIBILISÉS
DES FAMILLES INFORMÉES
PLUS DE VIES SAUVÉES

L’importance de partager ses volontés


Témoignage émouvant de Sylvie Massia

Au sujet de sa fille, Stéphanie Tapp, qui a fait don de ses organes. Stéphanie avait suivi le programme Chaîne de vie en classe.


Témoignage du Dr Daniel Borsuk

Dr Daniel Borsuk, médecin chirurgien témoigne de l’importance de l’éducation du don d’organes et de tissus.

Signer, c’est pas assez!

Pourquoi signer sa carte d’assurance maladie ne suffit pas

Vous avez signé votre carte d’assurance maladie pour le don d’organes et de tissus et vous pensez que le tour est joué.

Mais, détrompez-vous!
Il faut aussi en parler à vos proches, car au Québec, l’équipe médicale respecte toujours la décision de la famille. Décision excessivement difficile à prendre par une famille en deuil.

Si vos proches connaissent vos volontés, ça facilitera grandement leur prise de décision qui doit se prendre de toute urgence.

Pour faire connaître votre consentement au don d’organes et de tissus, vous pouvez :

Mais surtout, il faut en parler à vos proches!

Tel un enfant qui souffle sur un pissenlit...

Tel un enfant qui souffle sur un pissenlit...

 

L’impact du don d'organes et de tissus d’une seule personne est incommensurable. Il y a, bien sûr, la vie du receveur d’une greffe qui est changée à tout jamais. Et, cette greffe aura aussi un impact sur tous ceux que la personne côtoie : les membres de sa famille, ses amis, les gens avec qui elle travaille...

Une seule personne peut donner jusqu’à 8 organes et des tissus à une vingtaine d'autres personnes! Imaginez l’impact que cela pourrait avoir! Imaginez toutes les vies et toutes les personnes qui en seraient touchées!

Si plus de personnes décidaient de donner leurs organes, l’impact se répandrait comme les graines de pissenlit soufflées par un enfant... Avez-vous discuté du don d’organes et de tissus avec vos proches?

En savoir plus sur le don et la greffe

Familles de donneurs

C’est grâce aux familles de donneurs que les dons peuvent se réaliser. Pendant un moment particulièrement éprouvant, elles ont pris la décision d’offrir à autrui la possibilité de vivre plus longtemps et de jouir d’une meilleure qualité de vie. Sans elles, il n’y aurait pas de dons d’organes ni de tissus. Avec les donneurs, ces familles sont de véritables héros.

Je me suis battue jusqu’au bout jusqu’à lui
Et vous m’avez donné sa vie
En échange d’un souffle
Que je multiplie.

« Votre griffe », Lynda Lemay, auteure-compositrice-interprète

Découvrir le merveilleux corps humain