Connexion
 

   

?
vendredi le 20 octobre 2017

MARCHE CHAÎNE DE VIE

DES CENTAINES DE JEUNES RELÈVENT LE DÉFI POUR SOULIGNER L’IMPORTANCE DU DON D’ORGANES ET DE TISSUS

Rivière-du-Loup et Saint-Pascal, le 20 octobre 2017Près de 500 élèves ont marché d’un pas vaillant, à Rivière-du-Loup et à Saint-Pascal vendredi après-midi, afin de souligner l’importance du don d’organes et de tissus.  La MARCHE CHAÎNE DE VIE, à laquelle participaient ces jeunes de deux écoles secondaires de la région, fait partie des actions organisées par l’organisation CHAÎNE DE VIE pour souligner la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe, tenue le 17 octobre dernier. « Pendant la marche, on rend hommage à notre santé si précieuse! De plus, par l’entremise de cette activité, les participants ont une pensée pour ceux qui sont en attente d’une greffe », a souligné madame Lucie Dumont, fondatrice et coordonnatrice de CHAÎNE DE VIE.

Participation des élèves de l’École secondaire de Rivière-du-Loup et de l’École secondaire Chanoine-Beaudet

Dans le cadre de cette activité de sensibilisation, les élèves des deux écoles secondaires ont parcouru une dizaine de kilomètres à pied. À Rivière-du-Loup, les participants ont marché dans les rues de la ville. 445 élèves de quatrième et de cinquième secondaire ont, entre autres, monté l’abrupte côte Saint-André; un obstacle qu’ils ont dignement surmonté.

À Saint-Pascal, 40 élèves ont fait l’ascension de la montagne à Coton. Soulignons que ces jeunes sont également inscrits à la concentration course de leur école secondaire. En plus de marcher fièrement pour la cause du don d’organes et de tissus, ils en ont profité pour s’entrainer!

DÉFI CHAÎNE DE VIE

La Journée mondiale du don d’organes et de la greffe a également été soulignée par la tenue d’une autre activité d’envergure. Les 14 et 15 octobre derniers, des montagnes des quatre coins du Québec ont été inondées de marcheurs participant au DÉFI CHAÎNE DE VIE. Enseignants, élèves, professionnels de la santé, greffés, familles de donneurs et grimpeurs d’élite ainsi que toutes les personnes touchées de près ou de loin par le don d’organes ont gravi une montagne de leur territoire respectif. L’activité a eu lieu dans 14 régions de la province.

 

 

À propos de CHAÎNE DE VIE

CHAÎNE DE VIE a vu le jour en 2007, à l’École secondaire de Rivière-du-Loup. Depuis, l’organisme sans but lucratif poursuit son déploiement. En effet, ce sont maintenant plus de 25 % des écoles secondaires publiques et 5 % des écoles secondaires privées du Québec qui offrent ce parcours pédagogique dans les cours d’anglais langue seconde.

« La Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup soutient ce projet depuis ses débuts. Nous sommes heureux de constater qu’il est en plein essor dans de nombreuses commissions scolaires du Québec », a souligné madame Edith Samson, présidente de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup. « Ce développement a été rendu possible grâce au travail acharné de notre équipe d’enseignants. Je suis fière d’affirmer que CHAÎNE DE VIE est beaucoup plus qu’un simple projet pédagogique. Il unit le milieu scolaire et le milieu de la santé; c’est un projet de société! », a ajouté Mme Samson.

CHAÎNE DE VIE est une mission éducative qui vise à sensibiliser les élèves de 15 et 16 ans au don d’organes et de tissus, et ce, dans le but d’en faire des ambassadeurs de la discussion en famille. Du même coup, elle favorise l’adoption de saines habitudes de vie chez les jeunes. 

Pour en savoir plus sur CHAÎNE DE VIE, veuillez cliquer sur le lien suivant :

https://defi.chainedevie.org

 

– 30 –

 

Source :

Elisabeth Côté

Conseillère en communications

Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup

418 862-8201, poste 3065

ecote@cskamloup.qc.ca

 
1285Maillons